Critique – Bang Gang

L'affiche de Bang GangFrance : 2016
Titre original : –
Réalisateur : Eva Husson
Scénario : Eva Husson
Acteurs : Marilyn Lima, Daisy Broom, Finnegan Oldfield, Lorenzo Lefèbvre, Fred Hotier
Distribution : Ad Vitam Distribution
Durée : 1h38
Genre : Drame
Date de sortie : 13 janvier 2015

Note : 3,5/5

Eva Husson nous propose son premier long métrage Bang Gang de sortie ce mercredi 13 janvier. Et pour une première, le film a marqué les esprits.

Synopsis : Biarritz. George, 16 ans, la bombe du lycée, tombe amoureuse d’Alex. Pour attirer son attention, elle lance un jeu collectif où Alex, Nikita, Laetitia, Gabriel et bientôt tout le lycée, vont découvrir, tester et repousser les limites de leur sexualité.Au milieu des scandales, des amours et de l’écroulement de leur système de valeurs, chacun gère cette période intense de manière radicalement différente.

bang gang
Liaisons Dangereuses

Bang Gang attire la convoitise ou attise la haine. Mais Bang Gang ne laisse pas indifférent. Bien sûr on peut comprendre les critiques acerbes – les corps jeunes et nus peuvent choquer – mais le propos d’Eva Husson transcende la vision finalement primaire de ces silhouettes dénudées. Il suffit de lire le titre pour comprendre la finalité de la jeune réalisatrice : Bang Gang est une histoire d’amour moderne. Et le sexe fait partie de l’amour, même jeune. Bien sûr ici l’oisiveté est la mère de toutes les dérives mais les sentiments sont bien là. Et au-delà de ce propos courageux c’est son traitement que l’on retiendra.

Eva Husson crie haut et fort sa passion pour Gus Van Sant et Larry Clark et la filiation est aveuglante. Même souci d’esthétique, un tantinet surannée, même fraîcheur des acteurs. Des visages jeunes – forcément – que le maitre d’orchestre Husson est allé chercher aussi bien sur les réseaux sociaux – Trumblr pour Marilyn Lima/George – que par le chemin plus traditionnel du casting – pour Daisy Broom/Laetitia. Oui Bang Gang ne laisse pas indifférent et Eva Husson le dit elle-même chacun met de son expérience, de ses tabous ou de son ouverture d’esprit dans ce film atypique. Mais la jeune réalisatrice a au moins le mérite de sortir des sentiers battus et le faire avec une mastria esthétique qui ne passe pas inaperçue.

bang gang

Les +
+ L’esthétique de la réalisation
+ La fraîcheur des acteurs
+ Les personnages de Gabriel, toute en sensibilité et de George, toute en détermination
Les –
– Les corps nus des adolescents en gros plan qui peuvent effectivement choquer

About Author

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook
Twitter
Instagram