Preview – Le Voyage Extraordinaire de Jules Verne

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

À partir du 17 octobre viendra s’installer au Théâtre Mogador (parallèlement à Cats) la comédie musicale familiale Le Voyage Extraordinaire de Jules Verne. Nous étions dans la salle pour assister aux dernières répétitions de ce très joli spectacle.

Présenté par ses deux créateurs Nicolas Nebot et Dominique Mattei (qui signe aussi les chansons), Le Voyage Extraordinaire de Jules Verne est parti de leur volonté – trois ans en arrière – de créer un spectacle pour toute la famille et qui soit du niveau des comédies musicales de Broadway. Autrement dit un sacré challenge, même si le thème de Jules Verne leur est tout de suite venu à l’esprit, de l’aveu de Nicolas Nebot. À partir de là, l’équipe s’est demandée quels pouvaient être les rêves de Jules Verne enfant. Et s’il racontait des histoires à son frère et sa sœur pour les endormir le soir ? Et s’il existait une planète sur laquelle vivent tous les personnages de contes ?…

jules verne affiche

Un univers onirique prometteur d’autant plus que le choix artistique du metteur en scène a été de représenter les « personnages réels » par des marionnettes et les personnages de conte par des acteurs. Trois tableaux nous ont été présentés ainsi que le Prologue, sur un écran avec la voix de Jules adulte. Dans le premier tableau c’est l’heure pour les enfants d’aller au lit et bien sûr ils sont tout excités, le spectacle s’ouvre sur la chanson « Avant l’heure » et son refrain entêtant sorte d’hymne aux enfants voulant s’amuser plutôt qu’aller se coucher. L’occasion déjà d’avoir une petite idée des marionnettes. Au départ dubitatif, on se rend compte que l’idée va de soi et que les petits avatars de bois sont magnifiquement ouvragés et que les comédiens les maîtrisent parfaitement jusqu’aux mouvements de la tête et les yeux. La marionnette est dans le prolongation du costume des acteurs : ceux-ci utilisent leur vrai bras gauche tandis que le bras droit est caché dedans pour manipuler la tête. Bluffant. Rabah Aliouane le metteur en scène a bien insisté sur le fait qu’aucun était marionnettiste professionnel avant de commencer, et ce n’est qu’au prix de plusieurs semaines de travail que ce maniement est aujourd’hui très fluide. Dans une deuxième séquence tirée de Voyage au Centre de la Terre, on rencontre Dina, une T-Rex qui veut devenir star de music-hall (dont est inspirée la chanson « Je suis verte » et son rythme cabaret). Le but de cette séquence est surtout de nous montrer l’impressionnant costume de dinosaure de la comédienne Solèn Shawen qui arrive à rendre réaliste sur scène ce personnage gigantesque et lui prête sa superbe voix puissante. Le plus dur dans cette chorégraphie et d’occuper l’espace avec un gros costume et malgré un petit coup de queue sur une danseuse (on rappelle que ce sont encore des répétitions), tout s’enchaîne à merveille.

Enfin dernier tableau situé à la fin du show « Fais des histoire » chanté par Jules rejoins par la troupe, ode au rêve et à l’imagination au milieu de tous les personnages des contes (l’occasion d’admirer une Cendrillon et Blanche-Neige plutôt sexy). Alors que retenir de ce que nous avons vu ? Déjà une impression hyper positive que tout a été réalisé avec passion et une grande inspiration. Même si on imagine un budget bien moindre que pour une comédie musicale comme La Belle et la Bête – il n’y aura pas d’orchestre en live mais une bande son – rien ne paraît cheap bien au contraire, et puis ce n’est pas un spectacle à réserver aux enfants mais vraiment sur l’enfance et pour toute la famille. Seul bémol peut-être : dans ce qu’on a vu les décors semblent peu nombreux (cela s’explique peut-être par la structure de l’impressionnant décor de Cats qui doit être caché) mais l’idée du livre pop-up d’où sortent les contes est très bonne. Les chansons sont de grande qualité (« Un Grand » vous donnera des frissons) de même pour les costumes, et un très bon casting. Il nous tarde de pouvoir découvrir le spectacle dans son intégralité !

Vous pouvez retrouver ci-dessous la playlist des chansons du spectacle, histoire de mettre une mélodie sur celles dont je vous ai parlé, ainsi que des photos de quelques personnages.


Dans la nouvelle vidéo ci-dessous découvrez les premiers pas de l’équipe à Mogador ! À partir du 17 octobre 2015.
Informations et réservations sur le site officiel.

Share.

About Author

Leave A Reply