Critique – La Grande Aventure Lego

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

la grande aventure lego afficheÉtats-Unis, Australie : 2014
Titre original : The Lego Movie
Réalisateurs : Phil Lord, Chris Miller
Scénario : Phil Lord, Chris Miller, Dan Hageman, Kevin Hageman
Avec les voix de : (VO) Chris Pratt, Will Ferrell, Elizabeth Banks ; (VF) Arnaud Ducret, Tal
Distribution : Warner Bros. France
Durée : 1h40
Genre : Animation
Date de sortie : 19 février 2014

Note : 4/5

Les petites briques ont le vent en poupe. Après des années à hanter les magasins de jouets, et après un passage remarqué par la case jeux vidéo, les célèbres personnages jaunes deviennent enfin les héros de leur propre film !
Synopsis : Emmet est un petit personnage banal et conventionnel que l’on prend par erreur pour un être extraordinaire, capable de sauver le monde. Il se retrouve entraîné, parmi d’autres, dans un périple des plus mouvementés, dans le but de mettre hors d’état de nuire un redoutable despote. Mais le pauvre Emmet n’est absolument pas prêt à relever un tel défi !

la grande aventure lego

Pour toute la famille
Quelles histoires peut-on raconter avec des Lego ? Toutes a priori, le principe de base des briquettes étant de les assembler à l’infini pour laisser libre cours à son imagination. Un véritable univers vu le nombre de thématiques et de personnages des différents packs de jeu. C’est dans cette optique d’infini et de joyeux bordel bac à sable que les réalisateurs ont crée La Grande Aventure Lego. Si de fait certaines séquences paraissent être un joyeux fourre-tout, le film ne manque pas d’audace.
L’introduction présente le grand méchant : un mégalo un poil maniaque qui veut mettre de l’ordre dans ce monde désorganisé par définition. C’est donc dans un univers totalement lisse et aseptisé que l’on fait la connaissance de Emmet, héros de l’histoire et surtout benêt au grand cœur. Comme tous les membres de cette société de la brique il suit à la lettre les manuels imposés par leur grand chef qui régit tous les aspects de sa vie.
Emmet est d’emblée très drôle car c’est un bouffon, une personne quelconque qui va être projetée dans des événements exceptionnels. Si les enjeux semblent classiques (sauver le monde), la morale de l’histoire et surtout son dénouement devraient en surprendre plus d’un ! Sans vous spoiler l’issue, il sera beaucoup question de filiation et d’imagination.
Si le scénario ne brille pas particulièrement, les personnages et situations sont très aboutis. Les références culturelles sont nombreuses (Star Wars, Le Seigneur des Anneaux, DC Comics, la téléréalité, le Nyan cat…) et très bien utilisées. Il y a un vrai côté jouissif à découvrir scène après scène ce que l’équipe a pu glisser de savoureux pour nous amuser, détournant les codes de grandes franchises et mélangeant le tout. Comme on l’imagine, les plans fourmillent d’idées visuelles et l’animation est bluffante (mélange de stop motion et d’images de synthèse pour les plans les plus compliqués). On appréciera le sens du détail, tous ces petits éléments absurdes liés à la pop culture à dénicher à droite à gauche. Attention par contre au mal de tête : animation et narration à tout berzingue, plus la 3D un peu vomitive.

 la grande aventure lego

Les +
+ Animation de qualité
+ 1000 idées à la minute
+ Les références liées à la pop culture
+ La morale, plutôt émouvante
+ Le doublage (vu en VO)
+ C’est très drôle !
Les –
– Un peu fouillis et fourre-tout
– 3D vomitive
– Humour un peu trop référencé, ne plaira pas à tout le monde
– Finalement plus pour les adultes que pour les enfants ?

Share.

About Author

2 commentaires

  1. Pingback: Critique - 22 Jump Street | Ciné-Nerd

  2. Pingback: Critique - Cigognes et compagnie | Ciné-Nerd

Leave A Reply