Missy Peregrym : Trois questions à l’héroïne de FBI

Présente au 59e Festival de la télévision de Monte-Carlo, Missy Peregrym est venue défendre sa nouvelle série, FBI, dernier bébé de Dick Wolf.

Les plus sériephiles d’entre nous reconnaîtront Missy Peregrym de Rookie Blue, excellente série canadienne sur des jeunes recrues de la police, ou encore de Reaper, comédie de la CW, dans laquelle elle s’accoquinait avec le fils du diable. Mais si aujourd’hui, l’actrice américaine est venue au 59e Festival de Monte-Carlo, c’est pour évoquer Maggie Bell, l’agent qu’elle incarne dans FBI, dernière série de Dick Wolf que la chaîne CBS a déjà renouvelée pour une seconde saison.

Critic Factory : Dans le pilot de FBI, un immeuble explose et un enfant meurt dans les premières minutes de l’introduction, des drames que l’on voit rarement, aussi tôt dans une série « mainstream », quelle a été votre réaction quand vous avez lu ces scènes dans le scénario ?

Missy Peregrym : Cette scène a été très intense à tourner, justement parce qu’elle montre des images horribles. Et même si je savais que ce n’était pas vrai, j’ai eu dû mal à contenir mes larmes ! Le fait de jouer avec Melanie Nicholls-King (Noelle Williams de Rookie Blue) m’a beaucoup aidée. Reste qu’il y avait énormément de poussière et que Zeeko (Zaki, son partenaire de jeu qui interprète l’agent Omar Zidan) et moi-même avions vraiment du mal à respirer !

Critic Factory : Maggie Bell, votre personnage, est un agent extrêmement capable, qui joue sur un pied d’égalité avec son co-équipier. Etait-ce important pour vous de jouer justement une femme qui n’a pas besoin d’être sauvée ?

MP : En plus j’ai sauvé plusieurs fois les fes*** d’Omar (rires) ! Quand on m’a proposé le rôle – je n’ai pas auditionné, on est venue me chercher – mon premier réflexe n’a pas été de dire : « Je vais voir comment est développé le personnage principal » parce que pour moi, c’était une évidence qu’elle allait être forte. Mais finalement comme le sont beaucoup de femmes : nous sommes vulnérables mais capables à la fois, moi je sais mettre des coups de poing mais je pleure très facilement aussi !

Critic Factory : Si vous pouviez jouer n’importe quel personnage de séries, actuelles ou plus anciennes, lequel choisiriez-vous ?

MP : Sans hésitation : Fleabag ! (Excellente série anglaise de et avec Phoebe Waller-Bridge que nous vous conseillons très, très fortement !)

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook
Twitter
Instagram